Délivrance des titres professionnels

Titres professionnels
L’École des métiers de la mer délivre les attestations de réussite à une formation. C'est ensuite la direction des Affaires maritimes qui délivre les titres professionnels.

Selon la formation suivie par le stagiaire, il y a ou pas délivrance d’un titre professionnel, puisque certaines délivrances de titres sont soumises à un cumul de temps de navigation. C’est le cas, par exemple, pour le certificat de matelot de quart passerelle, le certificat de marin qualifié pont, le brevet de capitaine 500, le brevet de mécanicien 750 kW…

Pour le certificat de matelot au pont, le stagiaire se verra délivrer le titre. Il en sera de même pour le candidat au brevet de capitaine à bord des navires de moins de 10 mètres et pour le candidat au brevet de mécanicien 250 kW qui auront validé la totalité des modules de leur formation. Ces stagiaires devenus titulaires d’un titre devront se présenter au bureau de la navigation et des gens de mer afin d’être enregistrés et identifiés en tant que marin.

Ils se verront remettre le brevet sans obligation de navigation par la direction des Affaires maritimes, après en avoir fait la demande auprès du bureau de la formation professionnelle maritime (27 99 23).

En revanche, le candidat au brevet de capitaine 500 qui aura acquis la totalité des modules se verra délivrer un diplôme ou attestation par l’École des métiers de la mer. Il ne pourra prétendre à la délivrance de ce brevet que s’il est titulaire, au préalable, du brevet de capitaine 200. Pour obtenir ce dernier, le stagiaire devra avoir navigué 12 mois à une fonction au pont. La situation sera identique pour un stagiaire qui aura acquis la totalité des modules de la formation de mécanicien 750kW. Tout d’abord, il se verra remettre un diplôme ou attestation puis devra effectuer 18 mois en mer, dont au moins 6 mois à la machine, pour prétendre à la délivrance du brevet de mécanicien 750 kW.

 

La majorité des titres de formations Marine marchande doivent être recyclés tous les 5 ans. Si le marin navigue régulièrement (au moins 12 mois durant les 5 ans suivant leur date de délivrance), les titres principaux de navigation et de radiocommunication peuvent être revalidés sur présentation d’un relevé de navigation ou sur la base d’une attestation de pratique effective (sur les matériels de radiocommunication), sur un imprimé « spécial » établi par l’employeur. Ce document déclaratif susceptible de vérification devra être joint à la demande de revalidation du titre à déposer auprès de la section de la formation professionnelle maritime.