L' observatoire de la filière hauturière

thon_resize.jpg
Créé en 2003 pour mieux comprendre les difficultés rencontrées par la filière hauturière, l’observatoire est dirigé par un comité de pilotage regroupant les représentants des pêcheurs hauturiers, les trois provinces, l'Établissement de régulation des prix agricoles et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Chaque année, après consultation de l’ensemble des pêcheurs hauturiers, un état des lieux technique et économique de la filière thonière est présenté au comité de pilotage. L’observatoire réalise également des études ponctuelles à la demande du comité.

Compte tenu de la confidentialité des données, la diffusion des études réalisées est limitée aux membres du comité de pilotage, et ne peut être élargie à un plus large public qu’après l’accord consensuel de l’ensemble des membres du comité de pilotage.

En 2012, les ateliers de transformation du poisson se sont regroupés en association loi 1901. Ils ont alors souhaité que l’observatoire économique de la filière hauturière analyse les résultats technico-économiques des ateliers en plus des résultats de l’activité de pêche. L’observatoire économique de la pêche hauturière est donc aujourd’hui capable de fournir chaque année à son comité de pilotage une vision globale de la filière thon depuis le navire du pêcheur jusqu’à l’étal du poissonnier.

Documents à télécharger